Mets une petite laine

Publié le par gabrielle

Mi-juin, le député Eric Raoult a provoqué un petit scandale par l'envoi d'une lettre au ministre de l'Education et aux fédérations de parents d'élèves: il y dénonce les tenues "légères" observées dans les collèges et lycées. Ne nous trompons pas: il désigne surtout les filles, et demande qu'on veille "à la décence" de leur habillement.
Pour résumer, il décrit les tenues des filles comme "parfois très légères et à la limite de la décence", voire "provocantes". Eric Raoult continue: "Afin d'éviter tout excès ou tout débordement, je vous invite à veiller particulièrement à ce que chacun respecte les règles d'une stricte décence."

Aujourd'hui, les réactions ne manquent pas.
Un représentant de la FIDL relève: "On est en été, personne ne s'habille en col roulé".
L'UNL réagit, à travers les propos de sa secrétaire nationale, Floréale Mangin: "Les filles et les garçons raccourcissent leurs tenues quand il fait chaud, si ça dérange ce monsieur de voir un peu plus de peau que d'habitude, c'est son problème" en ajoutant:"On a l'impression d'entendre nos grands-parents qui nous reprochent de mettre un tee-shirt et de laisser voir une partie de nos bras".
Le président de la FCPE a également tonné: "C'est du machisme libidineux, il y a autre chose à faire que de regarder les tenues des adolescentes".

Réaction du ministère: "la notion de décence vestimentaire existe dans les réglements intérieurs, le ministre fait confiance aux chefs d'établissement pour faire appliquer les réglements."

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article