Biométrie et vie scolaire

Publié le par gabrielle

Dans un article du 16 décembre 2005, Libération rapportait la citation à comparaître devant le tribunal d'Evry de trois lycéens poursuivis pour avoir détruit des bornes biométriques installées dans la cantine de leur établissement.
Un groupe d'une vingtaine d'élèves avait manifesté leur opposition à l'installation de bornes de reconnaissance du contour de la main pour l'accès à la cantine. Le mouvement avait dégénéré par la destruction des bornes et l'interpellation de trois élèves. Dépôt de plainte du proviseur et la machine est lancée, mais pas le débat autour de l'utilisation des technologies les plus récentes dans un cadre éducatif.
En effet, sous prétexte de lutte contre la fraude ou la perte de cartes d'accès, ou de rapidité des contrôles, la biométrie fait son entrée à l'école.
La CNIL avait donné son accord pour l'installation de ces bornes dans le lycée précité, deux mois après leur installation, ainsi que dans un autre lycée.
Car depuis 2004, il est obligatoire d'obtenir son aval pour installer un dispositif d'identification biométrique.

A méditer: comment faire accepter le pouvoir de la biométrie par la population? Lire le "livre bleu" des industries électroniques et numériques: (page 35)
" Acceptation par la population :
La sécurité est très souvent vécue dans nos sociétés démocratiques comme une atteinte aux libertés individuelles. Il faut donc faire accepter par la population les technologies utilisées et parmi celles-ci la biométrie, la vidéosurveillance et les contrôles.
Plusieurs méthodes devront être développées par les pouvoirs publics et les industriels pour faire accepter la biométrie. Elles devront être accompagnées d’un effort de convivialité par une reconnaissance de la personne et par l’apport de fonctionnalités attrayantes:
• Éducation dès l’école maternelle, les enfants utilisent cette technologie pour rentrer dans l’école, en sortir, déjeuner à la cantine, et les parents ou leurs représentants s’identifieront pour aller chercher les enfants."

Le programme complet sur le site des "Big Brother Awards":
http://bigbrotherawards.eu.org/2004/Livre+bleu.txt  (version.txt)
http://bigbrotherawards.eu.org/2004/Livre+bleu.pdf  (pdf)
Voir aussi l'article de Xavier GUCHET, philosophe, Centre d'Etude des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, Paris I (CETCOPRA)
http://www.creis.sgdg.org/colloques%20creis/2004/Guchet.htm

Donc, il s'agit bien, dès l'enfance, vue comme cible captive, de rendre la biométrie "habituelle" et presque anodine en l'introduisant dans les milieux de vie des plus jeunes.


Le procès a eu lieu le 17 février: les trois lycéens ont été condamnés à 9000 euros solidaires de dommages et intérêts, 500 euros d'amende chacun ainsi que de trois mois d'emprisonnement avec sursis.

retrouvez tous ces articles et bien d'autres encore sur mon nouveau site: http://www.viescolaire.org

Publié dans citoyenneté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article